#savefood

Pain au sarrasin

IMG_1384.JPG

Le copain était celui avec qui on partageait le pain sans dédain chez le châtelain. Alors moi aussi j'ai envie de partager cette recette de pain au sarrasin. Une façon de tendre la main, sans que cela soit malsain. Le sarrasin apporte une note fruitée puissante et croustillante. La croûte est très croustillante et la mie moelleuse à coeur. Alors au lieu de prendre le train sans entrain, filez vite devant votre pétrin préparer ce pain au sarrasin.

COÛT :

0,90 EURO pour 6 petits pains SOIT 0,15 EURO par pain

POUR 6 ⎜TEMPS DE PRÉPARATION : 10 MIN +2H de repos⎜CUISSON : 30 MIN

  • 400 g de farine de blé
  • 100 g de farine de sarrasin 
  • 6 g de levure sèche de boulanger 
  • 35 cl d'eau
  • 10 g de sel fin

Préparez le levain:

  • Dans un bol, mélangez la levure avec 10 cl d'eau tiède et 100 g de farine de blé. Couvrez le bol de film fraicheur Albal et laissez fermenter une heure environ, le levain va doubler de volume.

Préparez la pâte à pain:

  • Préparez votre robot en installant le crochet  ou la feuille pour mélangez. Dans la cuve, versez le reste des deux farines avec le sel.
  • Formez un puits au centre et ajoutez le levain.  Commencez à mélanger à petite vitesse, en versant le reste d'eau doucement, en plusieurs fois. Faites tourner le robot une dizaine de minute le temps que la pâte forme une boule lisse. Couvrez le saladier de film alimentaire et laissez lever dans un endroit tiède. La pâte doit doubler de volume.

Préparez les pâtons :

  • Sortez la pâte du bol, aplatissez la au rouleau. Repliez-la sur elle-même 3 ou 4 fois jusqu'à ce que la pâte soit bien souple. Coupez le pâton en 6 parts égales. Roulez-les pour donner la forme à vos pains, puis disposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson.
  • Laissez lever dans un endroit sec et tiède pendant au moins une heure. Les pâtons doivent presque doubler de volume.

Faites cuire vos pains :

Préchauffez le four à 200°C en chaleur statique. Pratiquez une incision sur le dessus des petits pains. Mettez un bol d'eau sur le fond du four pour aider à former une belle croûte. Enfournez 20 à 30 minutes.



Financiers à la peau de banane #savefood

A la city, les financiers peuvent vous le dire, on leur glisse souvent des peaux de banane sous les pieds. Cela pourrait faire un film, Peau de Banane. Moi je préfère Peau d'Ane :
Préparez votre, Préparez votre pâte
Dans une jatte
Dans une jatte plate
Et sans plus de discours,
Allumez votre
Allumez votre four
En savoir plus sur le cake d'amour 

Cette recette est une recette anti-gaspi. La peau de banane une fois cuite à les mêmes vertus que la banane fruit. Alors, au lieu de chanter comme une mélomane, filez vite dans la cuisine de votre cabane préparez ce cake à la peau de banane.

COÛT :

4 EUROS POUR 12 financiers SOIT 0,33 EURO PAR financier

POUR 12 ⎜TEMPS DE PRÉPARATION : 15 MIN   ⎜CUISSON : 12 MIN

INGRÉDIENTS :

  • 80 g de beurre salé
  • 65 g de poudre d’amande
  • 60 g de farine avec levure incorporée
  • 120 g de sucre
  • 25 g de chocolat amer non sucré
  • 1 yaourt brassé (ou fromage blanc)
  • 100 g de peau de banane
Préchauffez votre four à 180°C.

Préparez la peau de banane : 

  • Coupez la peau de en petits dés.

Faites fondre le beurre :

  • Préparez un beurre noisette en faisant fondre le beurre jusqu'à ébullition. Retirez de la casserole quand il commence à brunir légèrement. Il se dégage alors une petite odeur de noisette, puis filtrez le beurre pour éliminer les particules foncées.

Préparez les financiers :

  • Dans un saladier, mélangez les matières sèches (farine, sucre, chocolat et poudre d’amande) et remuez avec un fouet afin d’obtenir un mélange bien lisse sans grumeau.
  • Ajoutez le yaourt puis le beurre.
  • Remplissez les moules à empreintes, parsemez de des de peau de banane. 
  • Enfournez 15 minutes.

Gnocchi à la mimolette #savefood #antigaspi #wordrecord

L'ami Molette perd toujours sa clé, alors la clé à Molette, c'est toute une histoire. Heureusement qu'il connait bien l'Ami Caouette, qui est très chouette. On se le dit toujours à mi-mots, l'êtes-vous ? Fromage préféré du Général De Gaulle, la Mimolette (longtemps appelée Boule de Lille) est un fromage au lait de vache pasteurisé à pâte dure. Il se présente sous la forme d’une boule de 20 cm de diamètre pesant de 2,5 à 4 kg. Sa croûte est sèche et dure, de couleur gris à brun selon son temps d’affinage et sa pâte orangée, très légèrement trouée.

Idéale pour faire des gnocchis, sont gout de noisette se rapproche de celui du parmesan, douceur en plus, lorsqu'elle est vieille. Alors au lieu de faire la faire la fête, filez dans votre kitchenette préparer ces gnocchi à la mimolette

Cette recette que je vous présente a été  record du monde  le 16 octobre 2015 anti-gaspi, le plus long gnocchi (50 mètres) anti-gaspi, que j'ai réalisée avec 50 participants.  http://www.cyrilrouquet.com/recettes/2015/10/19/un-record-du-monde-indit-

COÛT :

6 EUROS POUR 8 SOIT 0,75 EURO PAR PERSONNE

POUR 8 ⎜TEMPS DE PRÉPARATION : 35 MIN   ⎜CUISSON : 3 MIN

INGRÉDIENTS :

  • 1 kg de pommes de terre de couleur violette (vitelotte), beurre (bintje) et rouge (monalisa)
  • 300 g de farine
  • 200 g de mimolette râpée en fine poudre
  • 1 filet d'huile d'olive

Préparez vos pommes de terre

Faites cuire séparément les pommes de terre.  Lavez les vitelottes et faites les cuire avec leur peau dans de l'eau salée.  Coupez les bintjes en 2, creusez chaque moitié, récuperez les chairs et faites les cuire dans de l'eau salée, conservez les les moitiés évidées, faites les cuire au four 50 minutes. Epluchez les monalisas (récupérez la peau pour faire des chips), puis coupez-les en dés avant de les cuire dans de l’eau salée.  Une fois  toutes les pommes de terre cuites, égouttez-les puis passez-les au moulin à légumes. Une purée par variété. 

Préparez vos gnocchi

Incorporez la farine aux purées de pommes de terre encore tièdes. Versez un filet d'huile d'olive dans chaque purée. Travaillez rapidement jusqu'à obtenir une pâte homogène, lisse et souple. Ajoutez la mimolette.  Roulez en boule chaque purée et façonnez un boudin. Coupez le boudin pour obtenir de petits rectangles. Pressez-les doucement sur une fourchette pour leur donner la forme roulée du gnocchi. Laissez reposer sur un plan bien fariné pendant 10 minutes.

Faites cuire vos gnocchi

Jetez délicatement les gnocchi dans de l'eau salée portée à ébullition. Les gnocchi sont cuits deux à trois minutes après être remontés à la surface. Vous pouvez ensuite les faire faire revenir à la poêle dans un beurre très chaud pour obtenir des gnocchi dorés et croustillants.

Dressage

Sortez les coques de pomme bintje du four. Remplissez-les de gnocchi et accompagnez d'une sauce au fromage.


Un record du monde inédit ! #savefood #antigaspi

Ce vendredi 16 octobre 2015, journée nationale contre le gaspillage alimentaire,  j'animais un atelier Save Food Initiative Albal et nous avons établi un record du monde inédit : le plus long gnocchi Anti-Gaspi. Avec 50 participants motivés, nous sommes devenus les champions du monde de l’Anti-Gaspi.

Record du monde anti-gaspi #savefood

Pour établir ce record, il fallait préparer un plat pour 50 personnes en 50 minutes sur une table de de 50 mètres avec zéro déchet ! Un vrai défi Save Food, établit en 27 minutes 15, (il nous restait encore 22 minutes 45) #record #worldrecord

Un vrai défi Save Food : 

Cela fait maintenant 4 ans que je pilote les ateliers Save Food en collaboration avec Albal dont je suis le chef partenaire.  

Initié en 2011, le programme Save Food a été pionnier dans la sensibilisation du grand public avec des ateliers gratuits, pour les grands et les petits. L’objectif : donner des conseils pratiques et des solutions faciles pour aider les consommateurs à préserver les aliments et éviter de gaspiller inutilement. Planifier ses courses et ses menus, bien conserver ses aliments, accommoder astucieusement les restes ne sont plus un secret  maintenant pour tous les participants. #atelier

Je viens d'une famille nombreuse où l'on ne gâchait pas la nourriture. On faisait attention aux produits, on les respectait. Tout se transformait, tout se cuisinait. C’est pour cela que je suis fier de faire partie du programme Save Food ALBAL. Je pense qu'il est temps de changer nos habitudes alimentaires. #lavoisier

Avec de bonnes pratiques de conservation et des produits adaptés, on ne gaspille rien. Tout est prétexte à créer une recette. Bien conserver les aliments prolonge leur durée de vie et fait faire des économies. Cela permet aussi d'espacer les courses, donc d'avoir du temps pour soi et pour les autres. Consommer mieux, prolonger la durée de vie des aliments, moins jeter : c’est sur ces trois thèmes qu'est axé mon partenariat avec ALBAL. #partenariat

Pourquoi le chiffre 50 ?

En 2015,  Albal fête ses 50 ans. Nous en avons profité pour souhaiter un joyeux anniversaire à la marque d’emballage préférée des Français. Je vous laisse juge de nos performances vocales #thevoice :

Un premier record :

Pour moi, le premier record fut d’avoir 50 participants à cet atelier un vendredi matin ! Cela prouve que vous êtes de plus en plus nombreux à lutter contre le gaspillage alimentaire. J'en profite pour remercier tous ceux qui sont venus, avec un seul mot d'ordre #onnejetterien !

Un postulat de départ :

En France, nous jetons en moyenne 21% des aliments que nous achetons. Cela représente 5,6 de millions de tonnes de déchets alimentaires par an, soit environ 90 kg par an et par habitant*. C’est le résultat d’une étude paneuropéenne menée par Albal sur le gaspillage alimentaire, en collaboration avec l’Institut de sondage The ConsumerView. Cela revient à 430 euros par an et par habitant.  Cette dépense est pourtant facilement évitable. Voilà la raison d'être de ces ateliers. #savemoney

C’est parti!

J’ai paqueté mes derniers ustensiles pour rejoindre l’atelier Basfroi, 23 rue Basfroi dans le 11ème arrondissement de Paris…

Mon matériel est prêt

Le lieu nous a permis d’installer 50 mètres de tables pour créer ce gnocchi de 50 mètres. Dès 9H, les premiers passionnés de cuisine sont arrivés, déterminés à trouver des solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire et participer à ce record du monde. #50M

Chef, la recette :

J’ai décidé d’utiliser les 3 légumes d’hiver (ne rien jeter, c’est bien consommer et bien consommer, c’est manger des produits de saison) les plus consommés : la pomme de terre, le poireau et la carotte.

Pour ce défi anti-gaspi, j’ai décidé de faire un gnocchi de pomme de terre pour la session du matin avec les adultes. #gnocchi

Gnocchi anti-gaspi

J’ai fait avec les pommes de terre :

  • un gnocchi avec la chair - c’était cela le record, faire un gnocchi roulé de 50 mètres.
  • une coque au four avec la peau
  • des chips avec la peau

J’ai fait avec la carotte :

  • des billes de carotte avec la chair
  • une sauce avec le reste de chair 
  • une panacotta sucrée avec les pelures
  • des chips avec les fanes 
  • Un tempura de feuilles de carotte

J’ai fait avec le poireaux :

  • Une fondue avec le blanc
  • des cheveux d’anges croustillants avec les racines
  • du poireau finement émincé avec le vert
  • un bouillon avec le reste du vert

Challenge rempli, tout a été utilisé, donc rien a été jeté ! Je me souviens du sketch de Coluche : « l’artichaut, c’est le vrai plat du pauvre ! ».  En fait, non, avec ce qui reste en déchet, on devient riche. Riche de cuisiner les épluchures, riche d'accommoder les restes. Voyez tout ce que tous les plats que l’on a réalisés avec nos épluchures ! #coluche

Une passionnée soulève le problème des produits traités et des pesticides.  A cette très bonne question, j'ai répondu que tous les produits utilisés étaient BIO. Chers me direz-vous ? Eh bien non, puisque l’on vient de démontrer tous les plats que l’on pouvait faire avec les épluchures que l’on peut consommer au lieu de les jeter. #coluche #onnejetterien

A noter également que j’ai volontairement choisi de ne pas utiliser de viande, ni de poisson. Je ne suis ni végétarien, végétalien ou végan. Je préfère manger une fois par semaine de la bonne viande dont je sais comment elle a été élevée et d’où elle vient plutôt que d’acheter tous les jours des steacks de basse qualité. Gaspiller de la viande et du poisson, ce sont des animaux qui sont morts pour rien. #omnivore 

Produits bio et locavores également : tous les produits provenaient de moins de 100km de Paris, comme cette formidable Mimolette de St Remy les Chevreuses qui a assaisonné nos gnocchis. #locavore

Un défi formidable :

Une fois le chrono lancé, j’ai trouvé tellement émouvant de vous voir travailler tous ensembles, vous parler et vous connecter pour relier les gnocchi en un seul de 50 mètres. La motivation était telle que le défi a été réalisé moins de 28 minutes au lieu des 50 prévus. C’était magique de voir ce grand gnocchi prendre forme mètre après mètre.

Puis ce fut le temps de former individuellement et rouler ses gnocchis. Chacun est reparti avec sa production bien convervée dans les sacs Zipper Albal. Là encore, ce fut des moments de partage,  de fous-rires et de générosité. Bravo à ces 50 champions du monde. #record #worldrecord


Et ça donne quoi un gnocchi de 50 mètre de long ? Merci à Stéphane pour cette vidéo :


Un grand merci à La cuisine du P’tit Chef  qui m’a envoyé ses photos des gnocchis cuisiné le soir… Miam !

Photo  La Cuisine du P'tit Chef

Photo  La Cuisine du P'tit Chef

Des petits mitrons, rois de la lutte contre le gaspillage.

L’après midi, j’ai donné un cours à des petits élèves d’écoles de la Ville de Paris. Quelques parents n’ont pas boudé le plaisir de venir. Pour ces masterchefs en herbe, je leur ai proposé de faire 2 desserts pour 50 en moins de 50 minutes : 

  • Une tarte sans cuisson à la banane
  • Des financiers avec la peau récupérée des bananes

Très motivés et très sensibles au gaspillage, ces petits mitrons, équipés de tabliers et de toques se sont mis à confectionner avec entrain, serieux et écoute la réalisation de petites tartes individuelles. #thevoicekids 

Les mitrons en action

Les mitrons en action

Ce fut un grand moment là encore de convivialité, de rires et de gourmandises et chacun a mis la main à la pâte tant et si bien qu’en 49 minutes et 40 secondes, le challenge fut réussi ! #banane #record

Chacun est reparti avec sa tartelette soigneusement emballée de film fraîcheur Albal, des produits Albal, les restes de biscuits Brossard et une gourde d’eau de la ville de Paris , on ne jette rien !

Cadeaux Albal remis aux participants

MERCI, MERCI, MERCI

Philippe Segal a animé l'évènement

 

Un grand merci à tous les participants à cette aventure inédite, adultes comme enfants

Merci à Albal, Sylvie Bergero et Sabinne Di Tanna en particulier, qui me font confiance depuis 4 ans et qui sont à l’initiative du Programme Save Food en France.

Merci à Philippe Ségal pour ses talents d'animateur.

Merci Vivactis Public Relations qui a organisé et coordonné de main de maître cet évènement.

Merci à nos généreux contributeurs :

  • La Maison Tellier, M. Didier Flécher, qui nous a offert les moules et les cuillers parisiennes
  • Brossard, qui nous a offert les biscuits à la cuillère et les boudoirs, qui ont régalé tout le monde
  • L’eau de la Ville de Paris, pour les gourdes pour enfants
  • Les Moulins Viron, pour la farine.

Merci particulier au Responsable duCentre de ressources Goût et Education Nutritionnelle de Paris, M. Pierre Maisonny et son adjoint Jean-Hugues Liquibi

La presse en a parlé, fut présente et en parle :

Maki de Pot-au-feu

Pas besoin d’aller en Corse pour prendre le maki. Les potes sont déjà au feu, derrière les fourneaux. Mais qui ? Ben les potes au feu. Maki de pot-au-feu. On utilise un reste de pot-au-feu, des nouilles chinoises ou un reste de riz et on roule tout cela comme un maki. Alors au lieu de jouer au grand escogriffe, filez vite devant vos feux préparer ce maki de pot-au-feu

Coût :

3 euros pour 4 soit 0,75 euro par personne

Pour 4 personnes │  Temps de préparation : 15 minutes │ Temps de cuisson : 5 minutes

 Ingrédients :

  • Pour le pot-au-feu :
  • 2 poireaux
  • 2 carottes
  • 300 g de paleron
  • 4 os à moelle (optionnel)
  • 1 morceau de gingembre
  • 3 gousses d’ail
  • 3 oignons frais
  • 1 bouquet garni (feuilles de céleri, thym et laurier)
  • 1 bouillon cube.
  • Pour les makis :
  • 150 g de nouilles chinoises
  • ½ gousse d’ail
  • ½ concombre
  • le vert des poireaux du pot-au-feu
  • un peu de spécialité fromagère type kiri ou Philadelphia
  • Pour la sauce :
  • 2 cuil. à soupe de sauce soja
  • 4 cuil. à soupe d’huile d’olive,
  • 2 cuil. à soupe de bouillon.

Le mieux, pour cette recette, est d’avoir un reste au pot-au-feu. Sinon, faites-le vous-même. Dans une cocotte-minute, mettez tous les ingrédients à pot-au-feu. Recouvrez d’eau froide. Salez. Fermez la cocotte et faites cuire 1h.

Préparez les nouilles chinoises :

  • Faites bouillir de l’eau salée et jetez hors du feu les nouilles dedans. Laissez tremper 4 minutes. Égouttez-les et assaisonnez-les avec 4 cuillères à soupe de sauce soja. Ajoutez la ½ gousse d’ail hachée très finement. Réservez.

Préparez la garniture :

  • Pelez le concombre, coupez-le en bâtonnets de 1 cm. Dans le pot-au-feu, récupérez le vert des poireaux et les carottes. Coupez les carottes en bâtonnets de 1cm. Coupez la viande en bâtonnets de 1 cm.

Roulez vos makis :

  • Sur du film alimentaire fraicheur Albal, positionnez un vert de poireau (ou 2 pour avoir une longueur idéale de 12 cm et une hauteur de 5 cm), positionnez un peu de nouilles, par-dessus des bâtonnets de concombre, de carotte et viande. Etalez un peu de spécialité fromagère.  Roulez à l’aide du film étirable le maki en rouleau. Laissez prendre au frais. Découpez ensuite en makis et servez avec la sauce.