Culotte Bouillie de Napoléon

Culotte bouillie Napoléon Cyril Rouquet-Prévost

Le pot-au-feu, le « bouilli », est la star des tables au 19e siècle.  Ce plat représente la richesse de la cuisine bourgeoise de l'Empire : ce n'est pas une viande qui est cuite, mais deux ou trois, ou quatre. Il y a autant de viandes que de légumes. Le bouillon de viande était hautement estimé, capable de revigorer les plus faibles, les plus malades. Napoléon en était très friand. Lui qui souffrait de l'estomac en consommait grande quantité. On mettait la partie arrière du bœuf : la queue et le gite. (le cul du bœuf, soit la culotte du bœuf). C'est un pot-au-feu absolument délicieux.

Une recette présentée sur LCI dans la Matinale WEEK-END : 

https://www.lci.fr/societe/des-celebrites-dans-nos-assiettes-2080513.html7


4 pers I Prép : 10 min I Cuisson : 2H


  • 400 g de gite de boeuf
  • 400 g de plat de côte
  • 200 g de cuisses de poulet
  • 150 g de lard
  • 4 os à moelle
  • Garinture :
  • 1 oignon piqué de 4 clous de girofle
  • 1 feuille de laurier
  • 1/4 chou
  • 4 navets
  • 4 carottes
  • 4 pommes de terre
  • Persil
  • Pour servir :
  • cornichons
  • moutarde
  • gros sel

Dans une cocotte, mettez les viandes (coupez le bœuf et le paleron en dés).

Épluchez et lavez les légumes.  Recouvrez la viande de ces légumes. Salez avec du gros sel et recouvrez d'eau. Portez à ébullition et laissez mijoter 2 bonnes heures.

Servez avec les cornichons, moutarde et gros sel.

culotte de boeuf bouillie Cyril Rouquet-Prévost